Passer au contenu principal
Panier

Décupler son énergie par trois moyens simples – et sans caféine

Publié le

Le passage à l’heure avancée, en mars, nous rappelle que le temps se réchauffe et que les jours allongent petit à petit. Malheureusement, il nous fait aussi perdre une heure de sommeil – qu’un café de plus ne pourra pas remplacer. Le changement d’heure, même s’il n’efface que 60 minutes, peut occasionner une baisse d’énergie et une fatigue semblables à celles causées par le décalage horaire, et ses effets peuvent durer plusieurs jours. S’il est futile d’essayer de rattraper l’heure perdue, quelques moyens simples, pris avant le changement d’heure, peuvent faciliter la transition.

 

L’activité physique comme carburant

La seule idée de faire de l’exercice vous fatigue? Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’activité physique aide en fait le corps à produire de l’énergie. Elle améliore la circulation sanguine et favorise le transport de l’oxygène et des nutriments dans tout le corps, aidant ce dernier à produire davantage d’énergie. Une étude publiée dans la revue Psychotherapy and Psychosomatics en 2008 a montré, chez des personnes sédentaires qui ont fait de l’exercice de faible intensité, une augmentation de 20 % du niveau d’énergie et une diminution de la fatigue atteignant jusqu’à 65 %. Des activités simples comme le yoga, l’entraînement par intervalles, des demi-redressements assis ou le saut à la corde pourraient vous procurer le surcroît d’énergie souhaité. Vous n’êtes pas tout à fait prêt à vous lancer? Attrapez vos écouteurs et sortez marcher – 10 minutes de marche suffiront pour vous donner de l’énergie pendant deux heures[1]!

 

Des suppléments en renfort

La vitamine B12 est l’une des huit vitamines dont le corps a besoin pour transformer les aliments en énergie. Parmi les carences en vitamines, la carence en B12 est l’une des plus fréquentes, en particulier chez les gens qui ne consomment pas régulièrement de viande ou d’aliments d’origine animale. Le manque de vitamine B12 a été associé à la fatigue, à la faiblesse musculaire, à l’hypotension et à des perturbations de l’humeur – tous des facteurs qui peuvent miner votre niveau d’énergie pendant la journée. Heureusement, il est facile d’y remédier! La vitamine B12 peut être prise sous diverses formes allant des comprimés à dissolution rapide aux délicieux vaporisateurs – des moyens simples et rapides d’obtenir l’énergie dont vous aurez besoin pour faire tout ce qu’il y a à votre agenda cette semaine.

Astuce : Recherchez un supplément de vitamine B12 formulé avec de la méthylcobalamine; il libérera l’énergie nécessaire plus rapidement que d’autres formules.

 

Choisir des aliments énergisants

Privilégiez des aliments riches en glucides complexes, en fibres, en bons gras et en protéines. Ces aliments libèrent peu à peu le glucose dans le sang, ce qui aide à conserver un niveau d’énergie stable tout au long de la journée. Les aliments transformés et sucrés sont tentants pour combler les fringales, mais ils drainent en fait l’énergie, car la sensation stimulante qu’ils procurent après leur consommation est plus tard suivie d’une chute du niveau de sucre dans le sang. Les aliments nutritifs et énergisants, en revanche, peuvent aisément être incorporés aux repas et aux collations. Alors osez troquer les boissons énergisantes et les grignotines de machines distributrices contre les boules d’énergie ci-dessous, remplies de nutriments. Vous aurez fait le plein d’énergie pour le reste de la journée! 

Boules d’énergie au quinoa

Avec la permission d’Abbey Sharp, fondatrice d’Abbey’s Kitchen

Ingrédients

  • 2 tasses de quinoa cuit
  • ½ tasse de noix de coco non sucrée, râpée et grillée
  • ½ tasse et 2 c. à soupe de beurre d’amande naturel
  • ⅔ tasse de graines de lin moulues
  • 2 c. à soupe de miel
  • ⅓ tasse de mangue lyophilisée, émincée
  • Une pincée de sel
  • Noix de coco non sucrée, râpée et grillée additionnelle, pour saupoudrer (facultatif)

Instructions

Mélanger tous les ingrédients (sauf le reste de noix de coco) pour former 32 boules.

 

[1] http://web.csulb.edu/misc/inside/archives/vol_58_no_4/1.htm