Passer au contenu principal
Panier

En l’honneur de Movember : 5 suppléments parfaits pour les hommes

Publié le

Pas facile de se retrouver dans l’allée des suppléments! D’où l’importance de se renseigner avant de se rendre au magasin d’aliments naturels. Disons-le : trouver quoi prendre et à quelle fréquence peut s’avérer long et ardu, surtout en matière de santé masculine. C’est pourquoi, pour souligner le mois de la santé des hommes, nous avons dressé une liste qui vous aidera à vous orienter.

Chou palmiste
La prostate, cette petite glande de l’appareil reproducteur masculin qui sécrète et nourrit le sperme, cause des problèmes à beaucoup d’hommes. Lorsque les niveaux de testostérone baissent, il arrive fréquemment que la prostate prenne de l’expansion et fasse pression sur l’urètre, ce qui cause l’incontinence urinaire. On croit que le chou palmiste augmente les niveaux de testostérone, réduisant du coup la taille de la prostate. Mieux encore, de nouvelles études montrent l’efficacité du chou palmiste non seulement chez les hommes à la prostate hypertrophiée, mais aussi chez ceux qui souffrent de dysfonctionnement érectile.

Vitamine D
Particulièrement efficace en combinaison avec d’autres suppléments, la vitamine D favorise l’absorption du calcium, un nutriment essentiel pour les articulations et les os si sollicités. Elle contribue aussi à stabiliser l’humeur, une propriété particulièrement utile pendant les changements de saison. Respecter l’apport quotidien recommandé est une bonne façon de prévenir les symptômes de carence : fatigue, symptômes de dépression, voire un affaiblissement du système immunitaire. Et comme presque tous les tissus du corps présentent des récepteurs de vitamine D, une carence peut s’avérer très dommageable. Elle peut en effet causer de graves problèmes de santé : certaines études montrent que les personnes souffrant d’une carence en vitamine D sont plus à risque de subir une crise cardiaque ou un AVC.

Gingembre
Le gingembre est reconnu pour ses bienfaits immunitaires et digestifs et pour sa capacité prévenir les symptômes du rhume et à réduire les nausées et les indigestions, mais saviez-vous qu’il influence considérablement la santé de la prostate? Une étude parue dans le British Journal of Nutrition a même montré que le gingembre inhibe les cellules cancéreuses dans la prostate des souris. Dans l’expérience en question, la croissance des tumeurs était inhibée d’environ 56 % chez les souris.

Zinc
Comme le zinc contribue à la production de testostérone, c’est l’un des minéraux les plus importants pour l’appareil reproducteur masculin. On sait en effet qu’une carence en zinc peut affaiblir les fonctions corporelles, notamment les défenses immunitaires, la production de protéines et la fonction érectile. L’apport quotidien recommandé de 11 mg/jour est facile à atteindre, surtout avec une alimentation riche en protéines, en noix et en grains entiers. 

Lycopène
Longtemps considéré comme un remède efficace contre l’infertilité masculine, le lycopène est un carotène coloré présent dans les tomates et d’autres fruits et légumes rouges. Il protège et soulage la prostate, en plus d’activer le système immunitaire lors de traitements traumatisants, notamment la radiothérapie.