Passer au contenu principal
Panier

Êtes-vous aux prises avec le rhume ou la grippe? Les 5 questions à vous poser pour le savoir une fois pour toutes.

Publié le

Lorsque vous arpentez les allées d’une pharmacie à la recherche d’un produit pour soulager un mal ou un autre, vous constatez qu’il existe une impressionnante quantité de médicaments conçus contre «le rhume et la grippe». Mais comment savoir si vous souffrez de l’un ou de l’autre? Le rhume et la grippe sont deux infections qui présentent plusieurs des mêmes symptômes, mais ces deux «maladies» sont causés par des virus bien distincts. Par ailleurs, les deux termes semblent interchangeables pour plusieurs et même les médecins ont parfois du mal à les différencier. Cependant, la grippe est une infection qui peut occasionner des problèmes de santé beaucoup plus graves, surtout chez les populations vulnérables comme les personnes âgées, les jeunes enfants et les nourrissons, les femmes enceintes et les personnes souffrant de maladies chroniques

Voici quelques interrogations qui vous aideront à la fois à identifier votre adversaire et à trouver un peu de réconfort face à tous ces symptômes qui vous mettent dans un état si lamentable.

Avec quelle rapidité vos symptômes sont-ils apparus?

Une bonne façon de connaître votre adversaire est de noter avec quelle rapidité vos symptômes sont apparus. Selon le Centers for Disease Control and Prevention (Centres de prévention et de contrôle des maladies, un organisme américain), les symptômes de la grippe apparaissent très soudainement, alors que ceux liés au rhume tendent à se manifester beaucoup plus graduellement (ils se développent généralement sur une période de 48 heures). En ce sens, il s’agit probablement d’un rhume si vous passez de la simple gorge irritée à la congestion nasale au cours de la nuit. Cependant, si les symptômes apparaissent sans crier gare et que la fièvre s’en mêle, il s’agit probablement d’une grippe.

Faites-vous de la fièvre?
Faites-vous de la fièvre?

La grippe frappe vite et fort. Après une période d’incubation de quelques jours, elle se présente accompagnée d’une sévère fièvre qui se situe entre 103°F et 104°F. Lorsque vous combattez une fièvre, vous pourriez être tenté(e) de vous dévêtir et de vous rafraîchir à l’aide de compresses d’eau froide ou de glaçons. Cette décision non recommandable provoquera des frissons, rien de plus. Habillez-vous légèrement (même si vous frissonnez), appliquez des compresses chaudes sur votre front et sur vos poignets et demandez à votre médecin quels sont les moyens à prendre pour réduire la fièvre. Celui-ci vous recommandera peut-être certains médicaments sans ordonnance. Selon le Harvard Health Publishing, les médecins recommandent également de boire beaucoup de liquides pour à la fois prévenir la déshydratation et réguler la température du corps.

Souffrez-vous de douleurs musculaires?

Les douleurs sévères dans les bras, les jambes et le dos sont de bons indicateurs que vous combattez la grippe. Dans le cas d’un rhume, il n’est pas inhabituel de ressentir un peu de raideur, plus particulièrement si vous passez beaucoup de temps allongé sur le canapé. Cependant, lorsqu’il s’agit d’une grippe, la douleur musculaire est généralement plus prononcée, surtout si vous souffrez de fièvre.

Avez-vous la gorge irritée ou le nez congestionné?

La gorge irritée et le nez congestionné ne sont parfois que de simples désagréments, sans plus. Cependant, lors de cas plus sérieux, ces symptômes peuvent occasionner de la difficulté à avaler (ce qui est très douloureux) en plus de causer de sévères maux de tête. Davantage associés au rhume, ces mêmes symptômes peuvent aussi sévir dans le cas d’une grippe. C’est la raison pour laquelle les deux virus sont si difficiles à différencier.

Les solutions salines sous forme de gouttes ou en vaporisateur nasal peuvent aider à réduire l’irritation des muqueuses et également dégager le mucus qui cause la congestion. Et bien qu’à cet égard, l’humidificateur et la douche chaude soient des choix incontournables, des recherches ont également démontré que les tisanes peuvent avoir un effet émollient à court terme, ce qui soulage l’enflure et l’irritation.

Avez-vous des douleurs à la poitrine accompagnées de toux?
Avez-vous des douleurs à la poitrine accompagnées de toux?

Au même titre que la gorge irritée et la congestion nasale, les douleurs à la poitrine et la toux sont des symptômes à la fois du rhume et de la grippe. Mais ces deux derniers sont plus fréquents et surtout plus sévères dans le cas d’une grippe.

Il existe une solution simple pour soulager votre poitrine et votre gorge, et ce, sans égard à la sévérité de votre toux. En effet, l’Organisation mondiale de la santé recommande de consommer du miel afin de soulager la toux . Par ailleurs, une étude menée en 2012 impliquant 300 enfants malades depuis une semaine ou moins a permis de constater que les enfants à qui on avait donné du miel au coucher présentaient une toux moins sévère et dormaient mieux que leurs congénères à qui on avait donné un placebo.

Peu importe le virus, tout le monde devrait mettre en pratique les quelques mesures qui suivent. Elles vous aideront à renforcer votre système immunitaire. Par exemple : atténuez votre niveau de stress, reposez-vous davantage et buvez beaucoup de liquides, adoptez de meilleures habitudes alimentaires, pratiquez la pensée positive et prenez un comprimé d’Anti-rhume à croquer de Jamieson afin de réduire à la fois les symptômes et la durée du rhume. Pour rapidement reprendre votre routine quotidienne, suivez ce plan de match pour vaincre vos symptômes du rhume et de la grippe en 24 heures

Sources