Passer au contenu principal
Panier

Le plein de nutriments malgré un horaire chargé

Publié le

La seule pensée de tout ce qu’il faut faire pour être en bonne santé — dormir huit heures par nuit, boire assez d’eau, méditer, cuisiner des repas sains et faire régulièrement de l’exercice — en laisse plus d’un complètement dépassé et stressé. Or le stress nuit à la santé. Voilà donc pourquoi nous nous en tiendrons à l’essentiel : vous recommander quatre suppléments aux bienfaits remarquables.

 

1) Un cœur en santé grâce aux oméga‑3

 Selon les Diététistes du Canada, les acides gras oméga-3 peuvent réduire le risque de maladie cardiaque et renforcer les défenses immunitaires. La recherche montre d’ailleurs qu’ils réduisent le taux de triglycérides, et atténuent le risque d’arythmie cardiaque (battements irréguliers) ainsi que la croissance des plaques d’athérosclérose. Ils peuvent également abaisser la pression sanguine. Pour augmenter votre consommation d’oméga‑3, ajoutez des poissons gras (saumon, maquereau, hareng, touladi, sardine et thon blanc) à votre régime alimentaire, deux ou trois fois par semaine. Vous pouvez aussi manger plus de noix et de gaines, de lin ou de chia. Il est facile d’ajouter des graines de lin à votre pâte à pain, à la mayonnaise, à la moutarde, aux céréales et au yogourt. Quant aux graines de chia, elles vont pratiquement avec tout : de l’eau au jus, en passant par les frappés, la salade, les sautés et les céréales. Si vous n’aimez pas beaucoup le poisson, votre régime alimentaire ne vous procure peut-être pas toute la quantité nécessaire d’oméga‑3. Dans ce cas, un supplément comme Jamieson Essentiels Oméga-3, vous procurera votre apport quotidien d’acides gras oméga‑3 sans l’arrière-goût de poisson que beaucoup connaissent.

2) Les probiotiques au secours du système digestif

Le plein de nutriments malgré un horaire chargé

Les probiotiques sont souvent décrits comme de bonnes bactéries, parce qu’ils contribuent à la décomposition des aliments et empêchent la prolifération des bactéries nuisibles. La recherche montre aussi que les probiotiques peuvent prévenir la diarrhée, le syndrome du côlon irritable et la constipation chronique ou en atténuer les symptômes. On trouve heureusement des probiotiques dans un certain nombre de produits laitiers de culture comme le yogourt, ainsi que dans les légumes fermentés comme dans le kimchi et la choucroute. Si vous ne consommez pas de probiotiques naturels ou d’aliments enrichis de cultures bactériennes probiotiques, ajoutez des aliments à haute teneur en probiotiques comme le kéfir à vos smoothies du matin ou du kimchi dans vos œufs, au dîner, ou encore dans un bol de riz, voire, sur la pizza au souper. Vous trouverez en ligne d’innombrables recettes. Vous pouvez aussi vous simplifier la tâche en prenant un supplément probiotique comme Jamieson Essentiels Probiotique 10 milliards, à toute heure du jour, sans bousculer votre horaire chargé.

3) De la vitamine D pour fortifier les dents et les os

Le plein de nutriments malgré un horaire chargé

La vitamine D aide l’organisme à absorber le calcium et le phosphore qui font la force des os et des dents. Selon la National Osteoporosis Foundation des États-Unis, elle protégerait également les adultes plus âgés de l’ostéoporose. On la trouve dans des aliments comme le jaune d’œuf, le lait et certains poissons, dont le saumon. Au Canada, les boissons de soya et de riz, de même que le jus d’orange sont souvent additionnés de vitamine D, ce qu’apprécient ceux d’entre nous dont le régime alimentaire est à base de produits végétaux. Les Diététistes du Canada notent toutefois qu’une bonne part des aliments de consommation courante ne contiennent pas de vitamine D. Ajoutons à cela le fait que les gens passent toujours plus de temps à l’intérieur. Comment s’étonner que le tiers des Canadiens n’obtiennent pas la vitamine D dont ils ont besoin chaque jour? Voilà une bonne raison d’ajouter à votre apport quotidien un produit comme Jamieson Essentiels Vitamine D 1 000 UI.

4) Une multivitamine pour combler les carences

 Même armés des résultats de la recherche, vous aurez peut-être du mal à manger sainement chaque jour. Nous sommes à l’ère du pratique et des aliments vidés de leurs nutriments. Outre des repas sains, The Journal of the American Medical Association recommande aux adultes de prendre une multivitamine chaque jour. C’est le plus sûr moyen de combler les carences nutritionnelles, de regagner de l’énergie, de renforcer vos défenses immunitaires et de faire l’appoint des vitamines qui pourraient vous manquer. Justement, Jamieson Essentiels plus Protéines combine les avantages d’un supplément protéique à ceux d’une multivitamine qui veille à votre apport en nutriments. L’École de santé publique de Harvard prévient toutefois qu’en trop grande quantité, un produit, même bon pour la santé comme les vitamines et les minéraux, peut devenir dangereux. Suivez bien le mode d’emploi imprimé sur les étiquettes ou consultez un professionnel de la santé pour établir la supplémentation optimale.

Le déjeuner est un bon moment pour intégrer votre multivitamine ou votre supplément protéique quotidien.

 

Sources

  1. Les Diététistes du Canada (27 août 2009). Eating Guidelines for Omega-3 Fats. Sur Internet https://www.healthstandnutrition.com/wp-content/uploads/2011/09/Eating-Guidelines-for-Omega-3.pdf [en anglais seulement].
  2. McMaster Optimal Aging Portal (13 juin 2017). Digestive problems? Try probiotics. Sur Internet : https://www.mcmasteroptimalaging.org/blog/detail/blog/2017/06/13/digestive-problems-try-probiotics [en anglais seulement].
  3. B.C. Johnston, J.Z.Goldenberg, et coll. (2012). « Probiotics for the prevention of Clostridium difficile-associated diarrhea: a systematic review and meta-analysis », Annals of Internal Medicine, vol. 157, p. 878-888.
  4. A.C. Ford, E.M. Quigley et coll. (29 juillet 2014). « Efficacy of prebiotics, probiotics, and synbiotics in irritable bowel syndrome and chronic idiopathic constipation: systematic review and metaanalysis », American Journal of Gastroenterol, vol. 109, no 10, p. 1547-1561.
  5. National Osteoporosis Foundation (26 février 2018). Calcium/Vitamin D. Internet : https://www.nof.org/patients/treatment/calciumvitamin-d/ [en anglais seulement].
  6. Les Diététistes du Canada (Octobre 2016). Sources alimentaires de Vitamine D. Sur Internet : https://www.dietitians.ca/Downloads/Factsheets/Food-Sources-of-Vitamin-D-FRE.aspx.
  7. Ipsos (27 septembre 2018). Nine in 10 (87%) Canadians say they’re happier when they spend time in nature. Sur Internet : https://www.ipsos.com/en-ca/news-polls/Canadians-happier-in-nature [en anglais seulement].
  8. Janz, et C. Pearson (27 novembre 2015). Niveaux de vitamine D dans le sang des Canadiens. Statistique Canada. Sur Internet : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-624-x/2013001/article/11727-fra.htm.
  9. R.H. Fletcher, et K.M. Fairfield (19 juin 2002). Vitamins for chronic disease prevention in adults: Clinical Applications. JAMA, vol. 287, p. 3116-3126.
  10. Harvard T.H. Chan School of Public Health (2019).Vitamins. Sur Internet : https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/what-should-you-eat/vitamins/ [en anglais seulement].