Passer au contenu principal
Panier

Comment éviter de tomber malade en voyage

Publié le

Vous êtes enfin arrivé(e) à destination,  fraîchement sorti(e) de l’aéroport et… pif! Vous avez le nez qui coule.  C’est le lot de plusieurs, hélas! En fait, vous êtes nettement plus susceptible de tomber malade lorsque vous voyagez. D’ailleurs, dans ce contexte, l’exposition aux mauvaises bactéries est inévitable selon certains experts. Et vous êtes d’autant plus vulnérables si votre cycle de sommeil est perturbé, si vous êtes davantage exposé(e) aux germes ou si votre système immunitaire est affaibli par le stress. Mais tout n’est pas si sombre. Il existe des trucs pour garder votre système immunitaire intact et ainsi profiter pleinement de vos vacances. Votre valise est faite et vous êtes prêt(e) à partir? Voici, pour cette fois-ci, une liste de moyens concrets qui vous aideront à réduire vos risques de tomber malade.

Avant de décoller

Enfilez votre armure,
Fortifier votre système immunitaire est un excellent moyen de vous prémunir contre les germes latents. Et même si le processus semble pénible, chaque petit geste compte. Avant de partir, assurez-vous d’être bien reposé(e), chassez votre stress et alimentez-vous bien. Étant donné que plusieurs d’entre nous sont carencés en nutriments comme la vitamine B et le zinc (un minéral indispensable pour l’immunité), la prise de suppléments peut certainement donner un coup de pouce en ce sens. En outre, voici une astuce pour les retardataires : même si la prise régulière de suppléments entraîne des effets bénéfiques sur votre système immunitaire, la meilleure façon de rester fort(e) demeure d’intégrer les légumes-feuilles (verts) à votre menu quotidien. 

Consultez les bulletins météo.
Si vous allez dans le Sud, apportez des vêtements de transition appropriés. Le temps passé à bord de l’appareil et dans les aéroports pouvant vous affaiblir, n’hésitez pas à consulter les bulletins météorologiques régulièrement.

Durant vos déplacements

Repoussez les germes, aseptisez votre environnement.
Prenez vous-même les précautions requises afin de ne pas tomber malade. C’est connu, les espaces clos tels les avions et les trains sont des terreaux fertiles pour les germes. Ralentissez considérablement leur propagation en pratiquant une hygiène rigoureuse. Les experts sont unanimes : lavez vos mains souvent et durant au moins 20 secondes après avoir touché une poignée de porte, un robinet ou tout autre objet présent dans un endroit public.  S’il n’y a pas de lavabo à portée de main, un désinfectant pour les mains (choisissez-en un contenant au moins 60% d’alcool) fera (presque) tout le travail. Les surfaces ouvertes peuvent également favoriser la propagation des germes. Munissez-vous donc de lingettes aseptisées et nettoyez cabarets, écrans et accoudoirs. Et si quelqu’un à proximité montre des signes de maladie, demandez à changer de siège!

Durant vos vacances

Hydratez-vous.
Raison de plus pour boire beaucoup d’eau : en plus d’hydrater l’organisme, l’eau lubrifie les muqueuses, ce qui soulage la congestion. La qualité de l’eau potable diffère d’un pays à l’autre, alors, assurez-vous qu’elle est propre à la consommation. En cas de doute, ne buvez que de l’eau en bouteille.

Dormez suffisamment.
Les indices sont clairs : en voyage, plusieurs personnes tombent malades en raison des perturbations que subissent leurs cycles de sommeil. Au repos, votre organisme trime dur. Il produit des protéines et des anticorps qui servent à combattre les infections. Il n’est donc pas étonnant que votre organisme éprouve du mal à se défendre quand vous boudez le marchand de sable. Alors, en voyage, assurez-vous de dormir suffisamment d’heures et soyez constants dans vos habitudes de sommeil; vous renforcerez ainsi vos défenses immunitaires et les microbes deviendront inoffensifs. Et si vous changez de fuseau horaire, apportez dans vos bagages un supplément de mélatonine afin de retrouver vos saines habitudes de sommeil.

Profitez de vos vacances.
En fait, prenez soin de vous-même à la maison (c.-à-d. une saine alimentation et de l’exercice physique régulier) et vos chances de conjurer les infections à l’étranger seront meilleures. Mais il importe tout autant de vous attarder à votre bien-être émotionnel. Hormis le sentiment de bien-être qu’il génère, le bonheur contribue à neutraliser la cytotoxicité cellulaire (un processus qui peut endommager les cellules saines). De plus, il fut démontré que le fait d’éprouver du plaisir et de rire contribue à réduire la tension physique et à atténuer le stress et ses effets immunosuppresseurs. Alors, profitez de vos vacances et amusez-vous! Vous vous en porterez mieux!

 -----------------

Repéré sur Internet aux adresses suivantes :