Passer au contenu principal
Panier

Faits peu connus au sujet de la vitamine C

Publié le

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble et un puissant antioxydant qui joue un rôle dynamique dans de nombreuses fonctions essentielles de votre organisme. Considérée comme un nutriment préventif qui aide à lutter contre le rhume et la grippe, la vitamine C est incontournable pour tous ceux et celles qui ont leur santé à cœur. Mais les vertus de ce précieux nutriment ne se limitent pas seulement aux agrumes et à l’immunité ! En effet, la vitamine C contribue de manière essentielle à la santé des gencives, des dents, du cartilage et des capillaires sanguins. Il est grand temps de révéler tous les effets bénéfiques que cette valeureuse vitamine exerce sur la santé. À cet égard, voici certains faits au sujet de la vitamine C.

Un des principaux indicateurs de la santé générale

La vitamine C est un nutriment important pour le maintien d’une santé optimale. Elle lutte entre autres contre les radicaux libres qui vous prennent d’assaut quotidiennement. Nombre de plantes et animaux fabriquent leur propre vitamine C. L’être humain, en revanche, en est incapable. Tout passe donc par l’alimentation. Il fut d’ailleurs observé qu’un apport élevé en vitamine C était intimement lié à une plus faible incidence de diverses maladies. Conséquemment, on suppose que le taux de vitamine C dans l’organisme est un bon indicateur de la santé générale. Et même si les carences en vitamine C sont plutôt rares, on note tout de même que ce nutriment tend à s’épuiser plus rapidement chez les fumeurs, chez les personnes qui consomment de l’alcool et chez les personnes obèses ou qui sont stressées.

Votre peau se trouve entre bonnes mains avec la vitamine C

Avec ses fonctions antioxydantes, la vitamine C trône au sommet des nutriments liés à la santé beauté. Il fut prouvé que la vitamine C aidait à réduire les inflammations de la peau (dermatites) et qu’elle jouait un rôle majeur dans la régulation de la synthèse du collagène (une protéine de structure) et, par le fait même, dans sa production. On attribue également à la vitamine C des vertus préventives liées au photovieillissement, terme qui désigne le vieillissement prématuré de la peau par l’action des rayons UV.

Elle peut contribuer à ralentir la dégénérescence maculaire

Presque toutes les cellules de votre organisme dépendent de la vitamine C, y compris celles de vos yeux. En fait, ces dernières ont absolument besoin de vitamine C pour bien fonctionner. Un apport en vitamine C réduit les risques de développer une cataracte. Cette condition est souvent déclenchée par des facteurs liés au mode de vie comme le tabagisme, le diabète et la consommation de stéroïdes, des habitudes qui appauvrissent les réserves de vitamine C dans l’organisme. Les personnes susceptibles de souffrir de dégénérescence maculaire liée à l’âge (la DMLA, une maladie dégénérative qui cible la partie centrale de la rétine et qui cause une distorsion ou même une perte de vision) peuvent tirer profit d’un apport supplémentaire d’au moins 500 µg de vitamine C par jour. Une étude de l’American Optometric Association a conclu qu’une supplémentation en vitamine C, associée à la prise d’autres nutriments essentiels comme le zinc et la vitamine E, pourrait ralentir la maladie d’environ 25 % et augmenter l’acuité visuelle de 19 %.

La vitamine C aide à l’assimilation du fer

Le fer est un minéral essentiel dont votre organisme a besoin pour le maintenir en équilibre. Mais il ne suffit pas d’en consommer, il aussi faut l’assimiler adéquatement. L’acide ascorbique, ou vitamine C, augmente la capacité de votre organisme à assimiler le fer. Une fois assimilé, le fer est utilisé pour fabriquer de l’hémoglobine, une protéine que votre organisme utilise pour aider les globules rouges à acheminer l’oxygène. Ce minéral essentiel nourrit également la myoglobine, une protéine qui aide à stocker l’excès d’oxygène. La vitamine C subtilise le fer non héminique (qui provient des végétaux et des produits laitiers) et le stocke pour faciliter son assimilation. Une étude atteste même que le fait d’ajouter au moins 100 mg d’aliments chargés de vitamine C à votre repas peut améliorer l’assimilation du fer d’au moins 67 % !

De nombreux aliments courants débordent de vitamine C. Donc, vous n’avez plus besoin de manger une orange toutes les heures ! Le brocoli, les poivrons rouges et même les courges peuvent vous fournir une saine dose de ce super nutriment.