Passer au contenu principal
Panier

Cinq façons d’augmenter votre taux de mélatonine

Publié le

Près du quart des Canadiens souffrent de troubles du sommeil suffisamment graves pour que leur santé s’en ressente. Le sommeil est l’une des défenses naturelles du corps humain et un élément essentiel de sa capacité à combattre les maladies. La recherche démontre que le manque de sommeil peut causer des problèmes de santé comme l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité et la dépression. Voici cinq façons de faire en sorte que vous ayez suffisamment de mélatonine pour bien dormir la nuit :

Favorisez l’obscurité la nuit.
La nuit, la lumière perturbe la production de mélatonine et trouble le sommeil. La recherche montre que la lumière peut ruiner votre sommeil même lorsque vous ne la voyez pas. Par conséquent, si vous devez vous lever en pleine nuit pour aller à la salle de bains, éclairez-vous le moins possible. Une faible production de mélatonine fera augmenter votre production d’hormones liées aux fringales et à la faim le lendemain.

Exposez-vous à la lumière du jour.
Le manque d’exposition à la lumière du jour, tout comme l’exposition à la lumière durant la nuit, perturbe lui aussi la production naturelle de mélatonine par l’organisme. Et les sombres mois d’hiver ne font rien pour arranger les choses. L’exposition réduite à la lumière du jour se conjugue avec la baisse de la production de mélatonine pour bloquer l’hormone du bonheur, la sérotonine, causant des sautes d’humeur et des envies de chocolat.

Mangez suffisamment d’aliments qui feront augmenter votre production de mélatonine.
La consommation d’aliments qui stimulent la production de mélatonine est un moyen naturel d’augmenter votre production d’hormones qui luttent contre les effets du vieillissement et qui brûlent les graisses. L’avoine, le maïs, le riz, l’orge, le gingembre, les tomates et les bananes sont tous de bons choix. Le calcium et le magnésium interviennent aussi dans la production de mélatonine.

Améliorez la qualité de votre sommeil réparateur en prenant de la mélatonine.
La dose nécessaire varie d’une personne à l’autre et doit être prise de 30 à 60 minutes avant le coucher, de préférence l’estomac vide. Abstenez-vous toutefois de prendre de la mélatonine si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou avant de conduire un véhicule. Prendre de la mélatonine le soir permet de parvenir à un sommeil profond (phase 4) et aide ainsi à bloquer la libération du cortisol : l’hormone du stress. Du coup vous vous sentirez plus reposé le lendemain et votre organisme sera plus enclin à convertir les calories en énergie plutôt qu’à les stocker sous forme de graisse.

Plusieurs heures avant le coucher, évitez de prendre des médicaments d’ordonnance qui inhibent la production de mélatonine.
Les béta-bloquants, les inhibiteurs calciques, les médicaments anti-anxiété, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les stéroïdes et certains antidépresseurs sont tous des médicaments qui inhibent la production de mélatonine. Si vous prenez l’un de ces médicaments, évitez de le prendre dans les heures qui précèdent le coucher.