Passer au contenu principal
Panier

Les probiotiques : faits pour la vie

Publié le

Le mot probiotique signifie « pour la vie ». Plus de 400 espèces de bactéries (microflore) colonisent naturellement dans nos intestins. Certaines sont de « bonnes » bactéries appelées probiotiques. Les bactéries probiotiques jouent un rôle important dans la santé de l’intestin et du système immunitaire. Elles contribuent aussi au bon fonctionnement du système nerveux et métabolisent le cholestérol, réduisant du coup sa concentration dans le sang.

Un supplément quotidien de probiotiques, c’est bon pour tout le monde. C’est en outre essentiel pour les personnes souffrant de troubles gastriques ou intestinaux (p. ex. le syndrome du côlon irritable), ou encore après une grippe intestinale ou en parallèle avec un traitement aux antibiotiques. Une supplémentation régulière sera bénéfique aussi aux adultes souffrant d’une maladie immune chronique et aux enfants dont le système immunitaire n’a pas encore atteint son plein développement.

Les deux principales souches, Bifidobacterium et Lactobacillus, jouent un rôle important dans la santé intestinale. Elles facilitent la décomposition des sucres du lait et d’autres aliments non digérés et aident à stabiliser le pH ou le taux d’acidité dans l’intestin.

Les bactéries probiotiques facilitent aussi la formation, sur la surface de la paroi intestinale, d’une couche protectrice qui vient renforcer la capacité de la muqueuse intestinale à jouer son rôle de barrière et à empêcher la fixation des microorganismes pathogènes et la pénétration des allergènes. Entre autres effets bénéfiques, elles augmentent aussi les taux d’immunoglobulines A (IgA) sécrétoires. Des études auprès de patients souffrant du syndrome du côlon irritable révèlent que les probiotiques ont pour effet de suppléer à la colonisation aberrante de l’intestin, de renforcer les défenses intestinales, d’inhiber les bactéries pathogènes et de modérer les réactions immunes dans la muqueuse et l’épithélium de l’intestin, réduisant ainsi les symptômes associés à la maladie ainsi que la fréquence des exacerbations.

On trouve désormais de nombreux aliments dits enrichis en probiotiques. Or, dans la majorité des cas, ces produits emballés présentent une concentration bactérienne largement insuffisante ou monosouche et une résistance faible ou nulle à l’acide gastrique. À mon avis, le meilleur choix pour ce produit de santé naturel essentiel est un supplément probiotique à deux souches et à teneur élevée sous forme de capsules résistantes à l’acide.
 
Pour les enfants, qui n’aiment pas toujours prendre des probiotiques en capsules, Jamieson fabrique des capsules tout indiquées que l’on peut casser pour en mélanger le contenu à la nourriture ainsi que des probiotiques en comprimés au goût de yogourt aux fraises qui font de ce supplément bénéfique un véritable régal.