Passer au contenu principal
Panier

Pour ne pas être pris en grippe

Publié le

La grippe et le rhume viennent de virus différents. Comment distinguer un « simple rhume » d’une « bonne grippe »? La grippe s’accompagne presque toujours de toux et de fièvre. Les autres symptômes courants sont la fatigue, les douleurs musculaires, les maux de gorge et de tête, la perte d’appétit et l’écoulement nasal. S’y ajoutent parfois nausées, vomissements et diarrhée.
 
La grippe (ou grippe A) menace de novembre à avril. Chaque année, le virus touche 10 à 25 % de la population canadienne, envoie 20 000 personnes à l’hôpital et cause malheureusement autour de 4 000 décès. 
 
Soulignons que 20 % des Canadiens, environ (soit 5,4 millions d’entre nous), traitent le rhume et la grippe avec des remèdes homéopathiques. Mais soulignons surtout que jusqu’à 50 % de ces produits, vraisemblablement, sont des remèdes bidon, dont l’efficacité est très faible ou même n’a jamais été démontrée. Ma mission consistait donc d’abord à trouver « les meilleures » solutions préventives. En bref : choisir le bon type d’échinacée, que vous trouverez seulement dans PareGrippe de Jamieson, absorber suffisamment de vitamine D pour renforcer le système immunitaire, prendre des probiotiques pour refaire les défenses immunitaires de l’intestin (surtout après les antibiotiques) et adopter une foule de saines pratiques hygiéniques sans oublier les douches nasales, l’inhalation de produits de dissolution de roches salines et un peu de gelée de pétrole dans le nez pour ce petit supplément de protection!
 
Pour savoir à quel moment la grippe risque de se pointer le nez chez vous, voyez le « Suivi de la grippe » de Google, à l’adressewww.google.org/flutrends/ca/#CA. L’équipe de Google a constaté en effet que certains termes d’interrogation étaient de bons indicateurs d’activité grippale. Elle offre une estimation de l’activité grippale fondée sur les données agrégées des recherches faites à l’aide de Google.

 

Voici justement le temps d’entreprendre votre régime quotidien de protection contre la grippe annuelle. Puisque le vaccin antigrippal n’est efficace qu’à 59 %, pourquoi ne pas vous protéger davantage, avec ou sans vaccin?
 

Bryce Wylde est spécialiste de la médecine douce, clinicien, présentateur télé, éducateur, auteur et philanthrope. Il a obtenu son diplôme en médecine homéopathique et sciences de la santé (DHMHS) à l’Ontario College of Homeopathic Medicine et il est reconnu comme l’un des grands spécialistes du domaine au Canada.