Passer au contenu principal
Panier

Selon une nouvelle étude, un supplément de vitamine D pendant la grossesse pourrait contribuer à fortifier les os du bébé.

Publié le

L’étude

D’après une étude récente sur la vitamine D et l’ostéoporose chez la femme enceinte (MAVIDOS), entreprise par la Lifecourse Epidemiology Unit du Medical Research Council (MRC) de l’Université de Southampton et publiée dans la revue The Lancet Diabetes and Endocrinology, un supplément de vitamine D pendant la grossesse pourrait contribuer à fortifier les os des bébés nés en hiver. Dans le cadre de cette étude, l’équipe de recherche a analysé les résultats pour plus de 1 000 femmes enceintes de 14 à 17 semaines, dans un essai randomisé en double aveugle contre placebo : jusqu’à l’accouchement, 565 femmes ont pris un supplément oral de 1 000 UI de vitamine D3 alors que les 569 autres femmes de l’échantillon se sont vu prescrire un placebo.


Ses conclusions

L’équipe de recherche n’a relevé aucun changement notable dans la masse osseuse globale de l’ensemble des bébés nés au cours des 12 mois qu’a duré l’étude. Cependant, elle a constaté que la densité osseuse des bébés nés en hiver des mères qui avaient pris le supplément de vitamine D (également pendant l’hiver) était supérieure à celle des bébés nés pendant la même période mais dont les mères avaient reçu le placebo. L’étude a également démontré qu’un supplément de vitamine D pendant la grossesse était particulièrement efficace pour contribuer à réduire le risque d’une carence en vitamine D pendant cette période.


Qu’est-ce que ça change pour moi?

Une solide masse osseuse très tôt chez le tout-petit peut contribuer à la constitution d’une ossature plus résistante au cours de l’enfance, de l’adolescence et même de l’âge adulte, période de la vie où les risques d’ostéoporose dus à une perte de densité osseuse sont élevés.

La vitamine D est indispensable pour favoriser l’absorption du calcium par les os, ce minéral essentiel, dès la naissance, au renforcement et au maintien de la bonne santé du squelette et des dents. Le corps ne produit pas de calcium; il dépend donc du régime alimentaire et d’une supplémentation pour obtenir cet important minéral, dont un niveau suffisant de vitamine D facilite l’absorption.

La population canadienne vit dans un climat où la vitamine D n’est pas accessible par des sources naturelles (lumière du soleil) pendant l’hiver. C’est pourquoi les risques d’une carence en vitamine D restent probables en l’absence d’une supplémentation adéquate. Santé Canada suggère que la population âgée de 9 à 70 ans reçoive au moins 600 UI de vitamine D par jour, alors que la Société canadienne du cancer recommande 1 000 UI par jour. Comme c’est le cas pour toutes les vitamines et tous les suppléments, consultez votre professionnel de la santé pour déterminer le niveau optimal de vitamine D dont vous avez besoin, surtout si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Des questions? Envoyez-nous un gazouillis : @Jamieson_Canada

Pour lire l’intégralité de l’étude, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur la vitamine D et ses bienfaits, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les nutriments nécessaires pendant la grossesse et après l’accouchement, cliquez ici.